Historique du Capitaine Sylvain Côté

Capitaine Sylvain Côté, CD – Chef d’orchestre et directeur musical

Les études : Le Capitaine Sylvain Côté est natif de Sherbrooke. C’est à l’âge de 12 ans qu’il fait ses premiers pas dans le monde de la musique, avec la trompette. À l’école secondaire, il s’implique dans tout ce qui peut toucher les arts de la scène, comme la musique ou le théâtre. C’est avec le mouvement des cadets, à l’âge de 15 ans, qu’il s’initie à l’écriture de la musique. Un an plus tard, il fait ses premières armes en direction d’orchestre sous la tutelle du Lieutenant-colonel Charles-Auguste Villeneuve. Hormis une petite visite d’un an à l’Université de Montréal, le Capitaine Côté fait la majorité de ses études dans les programmes de musique des institutions sherbrookoises soit au Cégep de Sherbrooke, à l’Université de Sherbrooke, ainsi qu’à l’Université Bishop. Son champ d’intérêt est définitivement l’écriture de la musique.

Le sens du spectacle : En 1988, il se joint à la troupe de spectacles Le Groupe Show, d’abord comme musicien et, dès 1990, comme chef d’orchestre. Depuis 1993, il assume le poste de directeur musical et siège comme membre du comité artistique. C’est surtout avec Le Groupe Show qu’il expérimente l’approche « spectacle » d’une prestation musicale.

Le chef d’orchestre : À 19 ans, il s’enrôle comme officier du Cadre des Instructeurs de Cadets (CIC). Il cumule plusieurs postes et fonctions et, en octobre 1996, il est nommé Chef d’orchestre et directeur musical de la Musique des Fusiliers de Sherbrooke. En 2000, la composition du Capitaine Côté est retenue comme la marche officielle du 35e Groupe Brigade du Canada. En 2003, il réussit le cours avancé de direction des Forces armées canadiennes à Borden en un temps record avec mention.

Le Capitaine Côté, lorsqu’il joue, écrit ou dirige,  ressent la musique avec tout ce qu’elle peut offrir en émotion. Il s’intéresse à tous les styles  (classique, populaire, musique de film, jazz)  ainsi qu’à tous les formats de prestations (grands orchestres, petits ensembles, instrumental et/ou vocal). Toutes sont des occasions de vibrer et de faire vibrer, toutes sont expériences pour l’ouïe, pour le cœur, pour l’imagination, pour les souvenirs.